+33 6 84 68 52 82 contact(at)urgenci.net

Voeux 2019

Dans ce climat toujours plus répressif, le rôle de notre réseau d'Agriculture soutenue par les citoyens, Urgenci, est clef. Nos efforts collectifs pour construire une justice sociale, environnementale et économique plus grande (avec un accent évident sur la justice alimentaire) signifie que chaque projet, chaque action collective, doit clairement avoir pour finalité de créer des systèmes alimentaires locaux durables.

Meilleurs voeux pour 2019

Par Judith Hitchman, Co-Présidente du Comité International, avec Shi Yan, Co-Présidente du Comité international, et Jocelyn Parot, Secrétaire général

Crédit photo: Sara Meissner

L’aube de l’année 2019 s’est levée avec un mélange de situations compliquées tout autour du monde. Le changement climatique est encore plus aigüe que ce que nous pensions jusque là. Les gouvernements populistes dans différents pays rendent toujours plus difficile l’application du droit des peuples à la libre circulation. Des migrants et des réfugiés sont renvoyés par la force à un nombre sans cesse croissant de frontières. Les guerres commerciales font vaciller les accords existants. La répression sous toutes ses formes se déchaîne: contre les petits producteurs et les peuples indigènes et contre toutes celles et tous ceux qui veulent plus de justice sociale, environnementale et économique…

Dans ce climat toujours plus répressif, le rôle de notre réseau d’Agriculture soutenue par les citoyens, Urgenci, est clef. Nos efforts collectifs pour construire une justice sociale, environnementale et économique plus grande (avec un accent évident sur la justice alimentaire) signifie que chaque projet, chaque action collective, doit clairement avoir pour finalité de créer des systèmes alimentaires locaux durables.

Notre colloque à Thessalonique a été un moment d’inspiration unique, qui a consolidé notre marche en avant sur ce chemin collectif. Et bien que nous n’ayons pas encore partagé tous les résultats des nombreux et complexes “fils” de cette rencontre, certaines lignes forces apparaissent clairement, et vont, espérons-le, pouvoir se développer dans l’année qui s’ouvre. L’enthousiasme pour fournir un effort conjoint afin de travailler sur les Pêcheries soutenues par les citoyens (PSC) a été impressionnant. Notre réseau méditerranéen, qui a reçu l’an passé un soutien de la FAO, est maintenant une réalité. Tout comme la détermination pour mobiliser les moyens pour construire et développer le réseau asiatique, clairement exprimée lors des célébrations du 10e anniversaire de notre réseau chinois à Chengdu en décembre dernier.

Nous avons de nombreux projets en cours, et d’autres encore verront le jour cette année. Il y aura de nouvelles sessions de formation basées sur la recherche SolidBase sur la durabilité financière de nos initiatives. Il y aura également de nouveaux pays engagés dans nos programmes de formation aux ASC, grâce au projet CSAct! età notre réseau méditerranéen.

Nous avons aussi l’intention d’affiner notre compréhension de la manière dont les groupes et les fermes en ASC s’engagent sur le sujet des semences paysannes et de la biodiversité cultivée (DYNAversity). Dans le cadre des élections européennes à venir, nous construirons des positions communes sur la Politique agricole commune grâce à notre projet Voices.Nous explorerons les nouvelles connexions entre les Système participatifs de garantie et les ASC à travers le projet EatingCraft. Tous ces projets nous offrirons les moyens logistiques pour mettre en oeuvre une grande partie de notre plan d’action 2019-2020, tel que nous l’avons entériné à Thessalonique.

Nous avons hâte de pouvoir partager les développements de notre réseau en 2019 avec les millions de personnes de notre réseau global, et de bâtir ensemble un monde meilleur, plus équitable, dans lequel nous nous pouvons tous apporter notre pierre à la construction d’un avenir moins sombre.