Accueil
ACTUALITÉS
2NDE RENCONTRE EUROPEENNE - 2014
HUNGRY FOR RIGHTS
CALIFORNIE 2013
AG ORDINAIRE 2013
RENCONTRE EUROPEENNE - MILAN 2012
LE RESEAU
1 ESSAIMAGE
2 PAYSANS
3 COMMUNAUTES
Part. IFOAM/Urgenci
Intégration sociale
Autres secteurs
Consommation responsable
METHODOLOGIE M3PC
IVe COLLOQUE 2010
ARCHIVES
LIENS
Forum
 
Inscription à la
newsletter
Email:
Security Image
 
Recherche:   
 
Quelques exemples au Mali
Par le docteur Oumar Diabaté, coordinateur du programme 7.

Après avoir mené une recherche et des études auprès des personnes âgées, j'ai pu comprendre qu'il y a certaines structures d'échanges entre producteurs et consommateurs qui peuvent s'apparenter au système des AMAP en France. Ces formes d'échanges ont existé il y a longtemps (plus de 7 siècles) et continuent d'exister, mais sous d'autres formes. Parmi eux, on peut citer 3 exemples :
  • L'AMAP Potière
  • L'AMAP Forgeron
  • L'AMAP Savon Local
 
1   AMAP Potière
 
Une forme d'échanges âgée de plus de 7 siècles (depuis l'empire du Mali, 13ème siècle).

Producteur : les femmes qui fabriquaient divers récipients en terre cuite, feuille et bois de toute forme comme des pôts, des marmites, des louches, des tasses, des paniers etc.

Consommateurs : les familles du village. La distribution se faisait par trimestre aux familles à domicile.

Le prix : c'est le contenu des récipients offerts en divers produits agricoles (riz, mil, légumes, miel) selon ce que le consommateur produit. La qualité dépendait surtout de la réussite de la récolte.

Exemple : une potière qui donnait une marmite de volume 10kg de riz, était payée automatiquement par le consommateur après la récolte de son riz à 10kg de graines, plus ou moins.

C'est une pratique qui existe encore dans certains endroits profond du Mali.
 
 

Urgenci
> 3 COMMUNAUTES > Autres secteurs > Au Mali  
2   AMAP Forgeron
 
Le forgeron est l'artisan qui extrait le fer du sous-sol pour fabriquer divers outils métalliques (Exp : matière agricole) et qui travaille le bois (sculpteur). Ils sont considérés comme des "dieux" des métaux et du feu. Leurs activités principales sont la construction métallique et la fabrication des objets d'art. De nos jours, ils ne font plus l'extraction du fer mais l'acheteur au marché.

Au début et au cours des campagnes agricoles, le forgeron distribue les divers matériels agricoles aux familles/paysans. La quantité et la qualité dépendent des besoins du paysan qui étaient évalués selon la surface cultivable.
Le forgeron ne cultivait pas, il était payé par le paysan après la récolte.

Exemple : 3 dabas étaient payés à 3% de la récolte. Ce système tend à disparaitre car les outils sont vendus directement au marché et le forgeron cultive maintenant.
 
3   AMAP Savon local (pratique courante)
 
Le savon local est fabriqué par les femmes à partir d'huiles végétales (pour guère coton...) de la potasse issue de la cendre. Elle est ensuite distribuée aux familles. La consommation paye le producteur par un système d'épargne hebdomadaire.

Exemple : dix consommateurs sont regroupés. Ils cotisent chaque mercredi 200 FCFA (1/3 d'environs) et cela continuellement et a bout de 4 semaines, le fabriquant distribue le savon par consommateur et par semaine. C'est une pratique qui existe encore au Mali.