Accueil
ACTUALITÉS
2NDE RENCONTRE EUROPEENNE - 2014
HUNGRY FOR RIGHTS
CALIFORNIE 2013
AG ORDINAIRE 2013
RENCONTRE EUROPEENNE - MILAN 2012
LE RESEAU
1 ESSAIMAGE
2 PAYSANS
Pratiques
Biodiversité
Accès à la terre
3 COMMUNAUTES
METHODOLOGIE M3PC
IVe COLLOQUE 2010
ARCHIVES
LIENS
Forum
 
Inscription à la
newsletter
Email:
Security Image
 
Recherche:   
 
L'Institut Vavilov




Dans le cadre de son programme 3 "agriculture durable", URGENCI tente de mettre en place un ambitieux projet de redéploiement de la biodiversité dans les AMAP.
Pour mener à bien ce projet, notre réseau s'appuie sur les ressources de l'Institut Vavilov, l'une des plus grandes et des plus anciennes banques de semences du monde. Deux visites ont été organisées en 2007 afin de rencontrer les responsables de l'Institut et de mettre en place un partenariat d'échanges entre nos deux structures.

Quelques mots sur l'Institut Vavilov :
L'institut Vavilov porte le nom de son directeur au travail visionnaire, Nicolaï Vavilov. Botaniste, il décida de récolter un maximum de semences d'espèces sauvages et cultivées en prévision d'une catastrophe. Entre 1910 et 1930, Vavilov fit de nombreux voyages partout dans le monde et développa une énorme collection de semences, qui sont ancore aujourd'hui conservées avec le plus grand soin. Il fut emprisonné par Staline et mourrut au goulag en 1944.
Vous pouvez consulter le site de l'institut Vavilov pour voir de plus amples informations sur son histoire et son travail.
 
1   1ere délégation
 
Une 1ère visite fut organisée du 27 au 31 Mai 2007 avec une délégation composée de Daniel Vuillon, producteur agricole et initiateur de AMAP, et Joseph Richard, secrétaire général de URGENCI.

Les missions de cette délégation :
- Evaluer la possibilité de partenariat avec l'institut Vavilov, notamment l'accès à leurs ressources.
- Préparer la venue d'une délégation plus importante (partenaires, institutions, amapiens ...) en septembre 2007.
- Préparer les conditions de la mise en place d’un partenariat de type AMAP à Saint-Petersbourg.

Les conclusions de cette visite sont plutôt positives :
- L'Institut Vavilov dispose effectivement d'une immense collection et est disposé à la mettre à disposition d'URGENCI. Il reste à définir les modalités de cet échange : quoi ? comment ? sous quelle forme ?
- L'Institut vavilov est très ouvert à la venue d'une délégation plus importante en septembre 2007.
- Lors de nos diverses rencontres avec consommateurs et producteurs, nous avons constaté ques le contexte est propice à la création d'une AMAP. Mais les acteurs sont plutôt frileux. Bref, il reste tout à faire.

Compte-rendu de la 1ere délégation

Galerie photo
 
 

Urgenci
> 2 PAYSANS > Biodiversité > Institut Vavilov  
2   2eme delegation
 
Conformément à son programme prévisionnel, URGENCI organise une 2ème visite du 18 au 23 Septembre 2007.
Cette délégation est beaucoup plus limitée que prévue, avec un rôle exclusivement technique. Elle est toujours composée de Daniel Vuillon et Joseph Richard, accompagnés cette fois de Annie Weidknnet (consommatrice du Réseau des AMAP de Midi-Pyrénées), Pierre Besse (producteur du Réseau des AMAP de Midi-Pyrénées) et Judicaël Crosnier Mangeat (représentant d'Agrosemens, semencier biologique).

Les missions de cette deuxième délégation :
- Etudier le catalogue et la collection de l'Institut Vavilov.
- Mettre en place les conditions techniques du projet et lancer concrètement deux expérimentations pilotes dans les régions PACA et Midi-Pyrénées.
- Organiser la 1ere réunion consommateurs/producteurs dans le but de lancer une AMAP sur St-Petersbourg.

Là aussi les conclusions sont positives :
- Nous retrourvons avec l'Institut Vavilov sur une réelle convergence d'objectifs, notamment sur la question de la redistribution des variétés originales à des fins nourricières. cela ouvre d'immenses portes en terme de collaborations futures.
- Les modalités techniques d'échanges de semences sont simplifiées au maximum. Nous avons accès à la base de données et activé les bons contacts pour fluidifier les échanges. Nous avons d'ailleurs selectionné quelques semences à titre expérimental.
- La réunion consommateurs/producteurs a eu lieu avec un nombre non négligeable de personnes. Les contacts ont été pris mais tout reste à faire.

Compte-rendu de la 2eme délégation

Galerie photo
 
3   Les tomates voient rouge
 
En 2005, Andréa Bergala se lance sur les traces de la tomate.
Un périple qui la fera voyager des Olivades à l'Institut Vavilov de St-Petersbourg. Un beau documentaire à visionner ci-dessous, pour vous immerger un peu plus dans les problématiques de la biodiversité maraichère et visiter en image l'Institut Vavilov.