Accueil
ACTUALITÉS
Teikei n°38
Cahier de propositions
FSM 2013 Tunis
Teikei n°37
Teikei n°36
Campagne adhesions 2012
Urgenci à la Commission Européenne
Teikei n°35
Teikei n°34
Teikei n°33
Declaration Nyeleni Europe
Le G20 agricole
Lettre du Réseau n°32
Nyeleni 2011
Aider nos amis japonais
Lettre du Réseau n°31
Lettre du Reseau n°30
Lettre du Réseau n°29
Lettre du Réseau n°28
Lettre du Réseau n°27
Lettre du réseau n°26
Calendrier 2010
Calendrier Automne-Hiver 2009
Lettre du réseau n°25
2NDE RENCONTRE EUROPEENNE - 2014
HUNGRY FOR RIGHTS
CALIFORNIE 2013
AG ORDINAIRE 2013
RENCONTRE EUROPEENNE - MILAN 2012
LE RESEAU
1 ESSAIMAGE
2 PAYSANS
3 COMMUNAUTES
METHODOLOGIE M3PC
IVe COLLOQUE 2010
ARCHIVES
LIENS
Forum
 
Inscription à la
newsletter
Email:
Security Image
 
Recherche:   
 
Nouvelles du Japon 2
Urgenci, le réseau international des partenariats locaux et solidaires producteurs-consommateurs, a décidé d'apporter un soutien actif aux actions de solidarité post-tsunami entreprises par ses membres japonais. Soutenir, c'est avant tout informer sur la situation sur place, sur les projets locaux naissants et sur la manière de contribuer à l'effort de reconstruction.
 
1   Comment vont-ils et que font-ils?
 
Rédigé avec l'aide de Hiroko Amemiya, auteur de Du Teikei aux AMAP- Le renouveau de la vente directe de produits fermiers locaux, PUR, 2011. et Hiroko Kubota, présidente de l'Association japonaise d'agriculture biologique.

Le journal Asahi, grand quotidien national japonais, a annoncé en fin de semaine dernière le suicide d'un paysan bio de 64 ans. Sa ferme se trouve 60 km du centre nucléaire de Fukushima. Son habitat et son hangar ont été endommagés par le séisme mais il résistait en pensant réparer en continuant de produire et de vendre sa production en particulier un hectare de choux bons à récolter et d'une variété très appréciée et reconnue. Mais le gouvernement a interdit la vente des légumes dans les départements proches du centre nucléaire de Fukushima. Ce paysan en bio depuis 30 ans s'est retrouvé sans aucun espoir et a mis fin à ses jours.

Cet événement tragique illustre le désespoir dans lequel se trouvent de nombreux paysans de la région. Au séïsme qui a provoqué la mort de 30.000 personnes environ, est venue s'ajouter la catastrophe nucléaire. Dans un rayon de 30 kilomètres autour de la centrale de Fukushima, un ordre d'évacuation a été donné. Mais il est malheureusement probable que les fuites radioactives continuent et que la zone d'évacuation soit étendue progressivement.

Sans possibilité de culture sur des sols qu'ils avaient pourtant préservé des produits chimiques, les paysans bio de la région n'ont d'autre solution que de chercher refuge ailleurs.

  • Pour leur venir en aide dans l'immédiat, des moyens bénévoles importants sont mobilisés par nos amis de l' Organisation d'agriculture biologique du Japon: des colis alimentaires sont envoyés par les Teikei des régions non-touchées vers les fermes affectées. Les besoins humanitaires les plus fondamentaux sont pris en charge dans un élan de générosité national.

  • A moyen terme, les fermes en Teikei touchées par le Tsunami vont connaître des difficultés pour remplir les paniers. Afin de les aider, un système d'entraide entre paysans va permettre aux paysans touchés de pouvoir maintenir leurs paniers hebdomadaires. La priorité d'accès aux paniers est donnée aux familles de consommateurs ayant des enfants en bas-âge.

  • A plus long terme, il faut penser à reloger les paysans de la zone contaminée dans de nouvelles fermes dans la région de Tohoku, dans la partie ouest du Japon. Il faudra dans ce cas installer de nouvelles fermes soutenues par les consommateurs (en Teikei) sur des terres actuellement abandonnées. Il faudrait structurer ce mouvement en déclarant des zones d'agriculture biologique, gérées par des paysans expérimentées accueillant auprès d'eux des jeunes désireux de s'installer. Les fonds collectés devraient permettre de soutenir cette initiative et de créer 3 à 5 fermes-refuges, sur des terrains loués dans les régions de Niigata et Yamagata, pour les paysans sinistrés. Ces fermes produiront en Teikei, et s'efforceront d'utiliser des énergies renouvelables et l'équipement technologique appropriée, pour être exemplaires et non dépendantes de l'énergie d'origine nucléaire. Par ailleurs, dans d'autres préfectures, les paysans en Teikei ont proposé d'accueillir des sinistrés sur des fermes d'accueil.
 
 

Urgenci
> ACTUALITÉS > Aider nos amis japonais > Nouvelles du Japon 2  
2   Comment contribuer à la réalisation de ces projets?
 
Les projets ne manquent pas pour venir en aide aux sinistrés. Cependant, il faudra certainement une collecte importante pour permettre aux paysans, population traditionnellement fragilisée, y compris dans les pays développés comme le Japon, de mettre en place un système d'entraide à la hauteur du désastre.



  • Pour chacun d’entre vous qui souhaiterait soutenir financièrement les paysans japonais bio dans la zone touchée, les membres japonais d’Urgenci (la JOAA, IFOAM-Japan, Daichi po Mamoru Kai) ont proposé d’utiliser le compte bancaire de l’IFOAM-Japon.

IFOAM Japan
The Bank of Tokyo-Mitsubishi UFJ,Ltd. Ebisu Branch account No. 1336528
SWIFTcode:BOTKJPJT

  • Par ailleurs, la Fondation de France a également lancé, dans les jours suivants le cataclysme, une collecte de grande envergure (www.fondationdefrance.org). Dans un entretien récent, le Directeur-général de la FdF, Francis Charhon, cite Urgenci comme partenaire pour faire la liaison avec les organisations de producteurs maraîchers sur place. Vous pouvez faire un don en ligne pour soutenir cet effort: faites un don pour le Japon.
  • Une troisième possibilité, pour éviter les frais de banque en direction du Japon, est de faire un virement/chèque vers le compte d'Urgenci, avec la mention "Don pour le Japon". Les fonds collectés sous cette mention seront intégralement reversés aux projets de nos partenaires.

ASS RESEAU INTERNATIONAL URGENCI
42559 00033 21029369609 70
FR76 4255 9000 3121 0293 6960 970
CCOPFRPPXXX

Par chèque: Réseau international Urgenci
5, rue JJ Rousseau
13400 Aubagne