Accueil
ACTUALITÉS
2NDE RENCONTRE EUROPEENNE - 2014
HUNGRY FOR RIGHTS
CALIFORNIE 2013
AG ORDINAIRE 2013
RENCONTRE EUROPEENNE - MILAN 2012
LE RESEAU
1 ESSAIMAGE
2 PAYSANS
3 COMMUNAUTES
METHODOLOGIE M3PC
IVe COLLOQUE 2010
ARCHIVES
Archives 1er colloque
Archives 2e Colloque
Archives 3e colloque
Le projet URGENTE
LIENS
Forum
 
Inscription à la
newsletter
Email:
Security Image
 
Recherche:   
 
URGENTE au Portugal


Contact :

INDE
- Intercooperação e Desenvolvimento, C.R.L.

Av. Frei Miguel Contreiras 1700-213 Lisboa - Portugal tel:+351-218435870

 
1   Projets pilotes
 

En accord avec les objectifs du projet URGENTE et les options prises par les partenaires dans les 3 pays, INDE a développé son action au Portugal autour d'un centre d'innovation et 3 types de projets pilotes correspondant à trois objectifs:

- la création de liens d'engagement direct entre producteurs et consommateurs

- l'insertion de jeunes des villes souhaitant s'installer en milieu rural, notamment pour devenir agriculteurs

- la création de liens d'engagement entre écoles en milieu urbain et zones protégées en milieu rural.

On trouvera dans les fiches par projet pilote la description de chacun.

Ces projets ont été lancés, pour certains, non seulement dans la Péninsule de Sétubal - municipe de Palmela (zone initiatilement prévue) mais aussi dans la zone d'Odemira où INDE est également implantée et travaille avec un partenaire local, la Taipa. Ainsi les projets pilotes sont expérimentés à la fois dans un contexte périurbain à proximité de la capitale (Palmela) et dans un contexte de zone rurale profonde à Odemira.

INDE a tenu a mettre en avant le caractère innovateur et pilote de ces projets, notamment en affinant les méthodes et en ssurant leur dissémination au niveau national, dans différents contextes.

 
 

Urgenci
> ARCHIVES > Le projet URGENTE > URGENTE au Portugal  
2   Déroulement
 

A titre d'exemple, concernant la création de liens entre agriculteurs et consommateurs, un travail de diffusion et dissémination est en cours à partir des projets pilotes à Palmela et Odemira de la de la manière suivante :

- Définition d’un nom de référence permettant de replacer l’engagement entre agriculteurs et consommateurs dans une approche citoyenne pouvant inclure d’autres secteurs. C’est ainsi qu’a été imaginé le concept RECIPROCO (Relaçao de Cidadania entre Produtores e Consumidores - Relations de Citoyenneté entre Producteurs et Consommateurs) qui sert de référence aujourd’hui reconnue au niveau national.

- Diffusion du concept auprès des Associations de Développement Local (ADL) avec l’aval du Ministère de l’Agriculture dans le cadre du programme LEADER +. Ce choix a été fait compte tenu du fait que les ADL qui sont en fait les groupes LEADER + couvrent l’ensemble du territoire rural au Portugal avec des équipes techniques d’animation dans chaque ADL. Elles constituent donc un vecteur idéal pour la diffusion et la reproduction du concept initié dans le cadre du projet URGENTE. En effet, comme l’a démontré l’expérience de PACA en France, l’existence d’une équipe d’animation locale peut jouer un rôle fondamental pour l’extension des formes d’engagement entre producteurs et consommateurs. Il a été ainsi possible, grâce à un accord avec la Cellule d’Animation du Réseau Portugais LEADER + au sein du Ministère de l’Agriculture, de faire une première présentation du concept lors d’un séminaire sur LEADER + à Tomar les 14 et 15 juillet. Cette présentation a été décisive pour intéresser les groupes LEADER et surtout le Ministère de l’Agriculture à l’approche proposée, ouvrant une perspective pour l’intégration de l’agriculture dans les processus de développement local en milieu rural et le lien entre villes et campagnes, deux thèmes qui sont particulièrement mis en avant par le Ministère.

- Dans la suite de cette présentation un projet de diffusion au niveau national a été monté en accord avec le Ministère de l’Agriculture. Ce projet prévoit la formation et l’accompagnement des ADL (Groupes LEADER) qui sont intéressées à promouvoir et mettre en place le concept avec des agriculteurs et consommateurs de leur territoire, prévoyant sur la base des manifestations d’intérêt déjà exprimées, la formation de 8 groupes LEADER en un an, ce qui devrait permettre une large diffusion du concept au Portugal d’ici à la fin 2005. Le projet a été approuvé en mars 2005 et est en cours d'exécution.